Vous avez dit MAC ? Définition des médecines alternatives et complémentaires

Les médecines alternatives et complémentaires sont un ensemble de thérapies qui n’ont pas de la ressemblance avec la médecine conventionnelle. Autrement dit, ce sont des approches thérapeutiques qui ne font l’objet d’aucun cours et apprentissage à la faculté de médecine. Ces méthodes peuvent compléter la médecine héritée d’Hippocrate ou tout simplement rompre avec celle-ci.

Les thérapies biologiques

Les médecines alternatives et complémentaires englobent des thérapies biologiques, c’est-à-dire des soins agissant notamment sur les organes internes et les fonctions biologiques dans leur généralité. Ces thérapies incluent par exemple la phytothérapie ou les soins par les principes actifs des plantes, l’homéopathie ou soins par des procédés spécifiques de dynamisation et de dilution, l’apithérapie ou soins par les produits de la ruche… Les médecines alternatives et complémentaires soignent les maux par des produits naturels et non par des médicaments. Ces thérapies n’engendrent alors aucun effet secondaire alarmant chez les patients.

Les thérapies psycho-corporelles

Les thérapies psycho-corporelles sont des approches thérapeutiques qui tiennent compte de la réalité selon laquelle l’homme est à la fois un corps et un esprit. Il faut alors agir sur ces 2 dimensions indissociables pour pouvoir guérir les troubles et les maux. Parmi les thérapies psycho-corporelles, il y a par exemple la sophrologie qui vise la relaxation physique et mentale, le training autogène qui relaxe afin de libérer le corps et l’esprit des tensions nerveuses, le yoga qui agit sur le corps pour mieux détendre le mental… Les médecines alternatives et complémentaires, thérapies psycho-corporelles comprises, sont qualifiées de « complémentaires » quand elles peuvent être utilisées en parallèle avec la médecine conventionnelle pour le traitement de certains maux. Elles sont dénommées « alternatives », quand elles rompent avec la médecine allopathique.

Les thérapies manuelles

Les médecines alternatives et complémentaires se déclinent encore en des thérapies manuelles. Le thérapeute soulage ou soigne des troubles psychosomatiques en agissant sur des zones précises du corps. Les techniques manuelles utilisées incluent le meulage, la pression, le malaxage, la digipuncture, l’effleurement… Ces thérapies manuelles sont celles que la pensée commune appelle familièrement « massage ». Les soins manuels sont d’ailleurs diversifiés et incluent la relaxation coréenne, le massage chinois, le massage japonais, le Lomi-lomi… Ces thérapies soulagent les douleurs corporelles, débloquent les tensions nerveuses, activent la circulation sanguine et lymphatique. Elles permettent aussi l’élimination du stress et la nervosité, le regain de vitalité et surtout l’activation de la capacité naturelle d’auto-guérison de l’organisme.

Contraception d’urgence : à qui faire appel ?
Kinésithérapeute : quand et qui consulter ?