Orthophoniste : quand consulter ?

Spécialité médicale dans la lignée de la médecine d’Hippocrate, l’orthophonie porte essentiellement sur le traitement de troubles du langage et similaires. Pour les personnes qui ont des problèmes de fluidité du langage ou des problèmes au niveau de la sphère bucco-facial, quels sont les signes alarmants justifiant les rendez-vous chez l’orthophoniste ?

Traitement des troubles de langage

Les troubles de langage sont les problèmes portant sur l’intelligibilité du langage autant à l’oral qu’à l’écrit. Ces troubles peuvent être sévères et se manifester par un retard du langage chez l’enfant, problème d’acquisition de la parole, problème d’apprentissage de lettres et mots à l’école, problèmes d’apprentissage de l’écriture… Les troubles justifiant une consultation chez un orthophoniste incluent aussi les soucis de fluidité du langage comme le zézaiement et le bégaiement. La majorité des personnes prises en charge par les orthophonistes sont des enfants. Pour trouver un orthophoniste expérimenté, il convient de se rendre sur un annuaire de professionnels de la santé comme Geomed. À propos de Geomed, cette plateforme invite à la consultation chez l’orthophoniste dès qu’un souci de langage apparaît. Un trouble pris en charge le plus tôt possible est effectivement facile à soigner.

Résolution des troubles de déglutition

La consultation chez un orthophoniste n’est pas l’apanage des enfants. Les adultes peuvent également en bénéficier quand c’est nécessaire. Parmi les raisons pouvant amener un adulte à consulter un orthophoniste, il y a par exemple le problème de déglutition et d’alimentation. Ce genre de problème survient suite à une opération chirurgicale des amygdales, du pharynx, du larynx… L’intervention d’un orthophoniste est également de rigueur chez les personnes dont le mécanisme de la déglutition est altéré suite à une attaque cérébrale.

La rééducation de la sphère bucco-faciale

Pour la rééducation de la sphère bucco-faciale, une consultation chez un orthophoniste est plus qu’indispensable. Le handicap au niveau de la sphère bucco-facial inclut l’altération du mouvement bucco-facial suite à un choc violent, un faux mouvement nuisant au bon fonctionnement des muscles de la bouche et des joues… Il y a encore les séquelles d’un AVC ischémique entrainant une immobilisation d’une partie du visage, l’altération du fonctionnement de la langue et donc de la parole et de la déglutition… Pour le traitement de ces troubles, le professionnel de la santé effectue un bilan orthophonique avant de dresser un calendrier précis pour les séances nécessaires. Il y précise notamment le nombre et la durée des séances à faire.

Contraception d’urgence : à qui faire appel ?
Kinésithérapeute : quand et qui consulter ?