Substances toxiques dans les cosmétiques : mieux se guider avec des applis

Chaque membre de la famille utilise chaque jour des produits cosmétiques. Gel douche, crème pour le bébé, après rasage et déodorant pour monsieur, shampoing et crème dépilatoire pour madame et bien d’autres. Mais sommes-nous capable de décrypter ces minuscules écritures faisant office d’ingrédients avec tous les noms barbares qui s’y associent ? De plus, avons-nous assez de temps pour lire chaque étiquette de chaque produit ?

Comment fonctionne les applications ?

Pour nous faire gagner plus de temps, des applications ont été développé : des produits ont été préalablement décortiqués pour constituer une base de données. Et maintenant, il existe des applications, pour détaillées ce que contiennent réellement les produits cosmétiques. Notons que les ingrédients des produits cosmétiques, la succession des éléments dans la liste va du plus abondant aux moins. Mais les ingrédients qui y existent à un taux de moins de 1% ne sont pas obligés de respecter cette règle. Mais, il faut télécharger l’application. Ensuite, pour certaine application, vous allez en magasin et vous devez scanner un produit cosmétique. Alors que pour d’autre application vous pouvez entrer le type de produit et son nom sans être obliger d’avoir le produit en main.

Quelles informations pouvons-nous avoir à partir de ces applications ?

Après avoir scanné les produits, ou introduit le nom ; l’application vous donne les informations sur les composants du produit. L’application informe sur l’existence de substances toxiques dans les cosmétiques, suspectés ou affirmés.  A part, des substances peuvent être désagréables, peuvent rendre les utilisateurs allergiques, des perturbateurs endocriniens ou bien des éléments cancérigènes. Ainsi, il y a les applications qui donnent le niveau de risque par code couleur, ou par catégorie du type « bien »ou encore comme « à risque ».

Puis, certaines applications proposent bien plus : des produits alternatifs, les lieux où vous pouvez acheter les produits et ses alternatifs.

Il y a des applications qui vont au-delà : vous pouvez avoir des informations sur une substance quelconque sans avoir besoin de scanner, également, une liste des ingrédients qui sont sans danger et la raison de la dangerosité des substances indésirables.

Qu’en est-il pour les produits qui ne sont pas encore intégré dans la base de données ?

Dans le cas où le produit que l’on a en main n’existe pas dans la base de données de l’application, on peut demander à ce que le produit y soit intégrer en photographiant le produit et en le scannant. Ainsi, le jour suivant ce produit sera consultable dans l’application.

LA VERITE AU SUJET DE L’ASPARTAME, DU GLUTAMATE MONOSODIQUE ET DES EXCITOTOXINES
Effets secondaires