Qu’est-ce qu’une pharmacie de garde ?

pharmacie de garde

L’urgence ne prévient jamais. En un moment inattendu, il se pourrait qu’une maladie surgit soudainement. Vous commencez à présenter des signes inquiétants, et que le médecin vous prescrit une ordonnance à la hâte. Or, comme par malheur, vous tombez malade à une heure de fermeture habituelle des pharmacies. Surplombé de désarroi, qu’allez-vous faire ? Le service de santé publique a déjà prévu des situations pareilles. Pour vous sauver, les pharmaciens participent à des services de garde à tour de rôle. L’officine de pharmacie concernée à une date donnée prend la fonction de pharmacie de garde.

Une pharmacie de garde ? Qu’est-ce que c’est ?

Les pharmacies sont des établissements créés pour subvenir aux besoins en médicaments des patients. Votre pharmacien est donc plus qu’un commerçant, il vous vend la santé et le bien-être. Cette haute importance de la santé requiert alors une disponibilité continue de l’accès aux officines de pharmacie. Pour répondre à ce problème, l’agence régionale de santé planifie des services de garde. Ainsi, même le dimanche et le 14 juillet, vous aurez toujours une pharmacie ouverte à proximité. Pour la débusquer rapidement, visitez cette page. Vous y verrez une liste des pharmacies de garde.  

En France, toutes les pharmacies situées dans une même région sont obligées d’effectuer des services de garde. Le code de santé (article L.5125-22) régit en partie cette mission de service public. Cependant, sachez que toutes les enseignes pharmaceutiques ouvertes à des heures inhabituelles ne sont pas forcément des pharmacies de garde. En effet, vous pourrez atterrir dans une pharmacie d’urgence. Une pharmacie d’urgence ne travaille pas le dimanche et les jours fériés. Par contre, elle est tenue de prolonger ses heures d’ouverture durant toute la nuit. Les pharmacies de garde sont présentes pour vous servir, pendant ces dates de fermetures habituelles des pharmaciens.

De là, certaines sont désignées de volets fermés et d’autres de volets ouverts. Dans les pharmacies de garde à volets fermés, le pharmacien ne se trouve pas dans son bureau. Cependant, un simple coup d’appel suffit pour le dépêcher à son magasin, afin de vous soulager de votre urgence. Dans les pharmacies dites à volets ouverts, le pharmacien veille toute la nuit, et vous administre les médicaments prescrits.   

Comment trouver la pharmacie de garde la plus proche ?

En cas d’urgence, ne vous affolez surtout pas. Gardez votre sang-froid, car sinon vous risquez même d’oublier l’orthographe du mot « pharmacie ». La meilleure solution pour vous consiste à ouvrir prestement Google. Vous y tapez « pharmacie de garde dans la région… ». Vous verrez alors des sites internet très utiles qui vous portent secours à la vitesse d’un clic. Certains d’entre eux possèdent même un annuaire de recherche accompagné d’une carte. Il vous suffit d’insérer votre lieu de localisation, et l’algorithme du site vous indique immédiatement la pharmacie ouverte la plus proche.

Vous pouvez aussi trouver une pharmacie de garde en composant le numéro de la gendarmerie ou du commissariat. Il existe également pour des villes des numéros d’urgence disponibles. Par exemple, si vous habitez à Dijon, vous pouvez appeler le 0825 7420 30. Il s’agit d’un service public que l’agence régionale de santé met à votre disposition.

Faut-il se préparer à un surcoût de médicaments dans les pharmacies de garde ?

Les pharmaciens ne travaillent pas gratuitement les heures de garde. Ils vous soulagent dans votre détresse, mais leurs prestations sont en revanche facturées par une majoration du coût des médicaments. La nuit de 20h à 8h, le prix des médicaments peut augmenter de 5 à 8 euros. Mais la vente diurne peut être majorée autour de 5 euros. Dans ces cas-là, n’oubliez pas de vous munir de votre ordonnance. En effet, seuls les médicaments achetés avec une prescription médicale sont remboursés par la sécurité sociale.

Comment consommer la fleur de CBD ?
L’importance d’une plateforme téléphonique médicale pour les médecins et les patients